Luke Mogelson : « Un cri humain en temps de paix »

Dans le cadre du festival Lettres du monde, les étudiants de Première année de la filière Métiers du Livre ont rencontré Luke Mogelson, auteur du recueil « Ces Morts heureux et héroïques ». Accompagné d’Ekaterina Koulechova travaillant pour les éditions Gallmeister, l’auteur a répondu avec gentillesse et patience (!) à leurs questions sur sa vie, son livre et sa conception de l’écriture.

Luke Mogelson s’est engagé dans l’armée américaine en 2007, poussé par une « vision romantique » de la guerre. D’abord infirmier, il a ensuite travaillé comme reporter de guerre en Afghanistan pour le New York Times. Il découvre là-bas les réalités de la guerre et y côtoie les soldats. Lorsqu’il rentre aux Etats-Unis, il commence à écrire des nouvelles pour tenter de capter les différentes facettes de cette guerre, montrer qu’elle ne concerne pas que l’armée. Dans ses textes en effet, il décrit aussi les conséquences du conflit sur les populations locales. Il a également cherché à casser les clichés des blockbusters de guerre américains au profit de récits plus réalistes, plein d’émotions, personnels. Il montre que les soldats s’engageaient moins par patriotisme que par nécessité économique.

En publiant ce livre en France, les éditions Gallmeister nous ont permis de découvrir un recueil authentique dont les nouvelles traitent avec sensibilité de la guerre.

Nous remercions Luke Mogelson, Ekaterina Koulechova et le festival Lettres du monde pour ce riche moment !

(Synthèse réalisée à partir des comptes rendus des 1A ED LIB – 2018/2019)

Les guerres américaines aux éditions Gallmeister